Accueil
Harcèlement moral au travail : ne vous méprenez pas !

Estelle Villa

Harcèlement moral au travail : ne vous méprenez pas !

|
3 minutes
|
October 30, 2019

Alors que le harcèlement moral au travail est en plein essor, il ne faut pas pour autant confondre harcèlement moral avec la pression a laquelle vous pouvez normalement être confronté dans votre travail.

Comment savoir si je suis victime de harcèlement moral au travail ?

Comment différencier harcèlement moral au travail et le comportement « normal » de mon employeur ou de mes collègues ?

Quels comportements ne sont pas du harcèlement moral au travail ?

Qu’est ce qui n’est pas du harcèlement moral au travail ?

 

Evitez l’abus de dénonciation !  

 

Définition du harcèlement moral au travail :

 

Pour comprendre les comportements qui n’entrent pas dans la définition du harcèlement moral, il est important de connaître la définition même du harcèlement moral au travail.  

 

Le harcèlement moral au travail se caractérise comme étant la manifestation d’agissements malveillants répétés qui entrainent une forte dégradation des conditions de travail de la victime, ainsi que dégradation desa santé physique et/ou mentale.  

Cette définition floue ne nous permet pas de déceler des comportements « types » qui entreraient de facto dans la définition du harcèlement moral puisque la jurisprudence retient une application casuistique.

 

Il sera plus facile de déterminerce qui n’est pas du harcèlement moral en s’appuyant notamment sur lesprérogatives et les comportements que l’on peut attendre normalement d’unemployeur ou d’un collègue.

 

Les comportements n’entrant pas dans la catégorie de harcèlement moral au travail :

 

La protection du salarié face aux agissements de l’employeur ou de collègues de travail ne doit pas vous laisser croire que certains comportements relèvent d'un harcèlement moral au travail.

 

Il existe des comportements qui relèvent du cadre de l’entreprise etqui ne peuvent être considérées comme du harcèlement moral, même s’ils paraissent « excessifs » mais sont expliqués et justifiés.  

 

Il n’est donc pas impossible,voire inapproprié, que votre supérieur ou employeur vous donne des ordres, puisque celui-ci dispose d’un pouvoir de contrôle et de direction. Ces ordres devront simplement entrer dans le cas de vos missions et être réalisables.

 

Durant un période même temporaire, il est possible que vous soyez surchargé par votre travail. Cette surcharge ne peut être qu’exceptionnelle et la situation reviendra à la normale.

Cette surcharge ne pourra pas justifier un harcèlement moral.  

 

Votre employeur ou supérieur dispose également d’un pouvoir disciplinaire lui permettant de sanctionner ses salariés, cela ne pourra pas être considéré comme un harcèlement moral au travail dès lors que cette sanction est effectivement justifiée. Il pourra également, refuser une de vos demandes dès lors que ce refus est expliqué et justifié.

 

L’employeur ou votre supérieur, via son pouvoir de contrôle, pourra vérifier votre travail voire émettre un jugement, même négatif sur celui ci.

 

Il est possible dans le cadre de votre travail, que vous connaissiez des mésententes avec vos collègues de travail ou vote supérieur.

Les désaccords peuvent être fréquents dans une entreprise lorsque des idées contraires s’affrontent sur un sujet déterminé et sont en lien avec le travail de l’entreprise. Des conflits extérieurs au travail, répétés et injustifiés selon les situations pour alors être considérés comme pouvant être considérés comme du harcèlement moral.

 

Les réactions impulsives de votre supérieur ou collègues, ne peuvent être assimilées à un harcèlement moral dès lors que cela est exceptionnel.

Il en ira différemment dès lorsque ces comportements sont répétitifs et orientés vers une personne en particulier.

 

De manière plus générale, il est conseillé d’apprécier sa situation de manière objective.

 

Votre situation pourra être ressentie différemment selon les personnes. Il est donc essentiel de voir si votre potentiel harceleur se comporte avec vous comme avec les autres membres de l’entreprise ou s’il adopte un comportement spécifique avec vous.

Cette attitude particulière pourra être considérée comme du harcèlement moral au travail par vous mais là encore, restez objectif.

 

Selon la situation chaque individu pourra considérer qu’il s’agit ou non d’un cas de harcèlement moral au travail. Il en va de même pour le juge qui pourra considérer votre situation de manière différente.  

 

N’oubliez pas qu’en matière de harcèlement moral le jugement est «au cas par cas » !

 

Le harcèlement moral se caractérise plus généralement lorsque les comportements de votre employeur/supérieur ou collègue(s) ne sont pas ceux que vous pouvez normalement attendre d’eux.

Des limites, vis-à-vis des comportements à adopter, sont posées en société et notamment dans le milieu professionnel, c’est donc le franchissement de cette limite qui pourra caractériser un harcèlement moral.

 

Votre harceleur sera généralement plus malin et prendra le soin de « flirter » avec cette limite. Ilest donc essentiel d’avoir des moyensde preuves solides et intangibles pour étayer vos propos et votre ressenti.

 

Les conséquences d’un abus de dénonciation :

 

Il vous est conseillé de bien réfléchir avant de vous engager dans des démarches ayant pour but de dénoncer un harcèlement moral, surtout dans votre travail.

 

En effet les conséquences peuvent être dramatiques puisque des sanctions à votre encontre pourront être prises.

 

Avant de dénoncer et avant de savoir comment prouver, il est important de déterminer si votre situation relève effectivement d’un harcèlement moral au travail.

 

Si tel est le cas, ne restez pas dans cette spirale négative !

 

Qui pour m’aider à déterminer ma situation ? :  

 

Des sites internets comme Actoowin vous permettent d’être directement mis en relation avec un juriste.

 

Leur équipe de juristes spécialisés en harcèlement moral au travail, seront vraiment à votre écoute et pourront déterminer et identifier si votre situation relève d’un harcèlement moral au travail afin de ne pas vous méprendre.

 

Ne partez pas billet en tête que votre situation est automatiquement une situation de harcèlement moral au travail.

 

La mise en relation avec une équipe de juristes est un préalable avant de vous orienter vers un avocat spécialisé en harcèlement moral au travail.

 

Si vous êtes effectivement victime de harcèlement moral au travail leurs équipes le décèleront et pourrontvous mettre en relation avec un avocat de leur réseau spécialisé pour votre situation de harcèlement moral au travail.

 

 

 

 

 

 

 

 

Travel
|
3 minutes
|
Oct 30, 2019
Estelle Villa

Estelle Villa est Juriste en droit privé.

Diplômée d'un Master 2 Droit de la distribution et contrat d'affaire obtenu à l'Université Montpellier 1, elle a rejoint en 2019 les équipe d'Actoowin, leader Français de la mise en relation entre justiciables et Avocats.